Message de Noël de Son Éminence Jean, métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale


MESSAGE DE NOËL DE SON ÉMINENCE JEAN,

MÉTROPOLITE DE CHERSONÈSE ET D’EUROPE OCCIDENTALE

 

 

Frères et Sœurs bien-aimés, révérends Pères, prêtres, diacres, moines et laïcs. C’est avec joie dans le Seigneur que je vous félicite à l’occasion de la grande et salvatrice fête de la Nativité de notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus-Christ !

«Je suis l’Alpha et l’Oméga, le début et la fin, le Premier et Dernier  dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant…»(Apoc. 1, 8).

Tout ce qui était annoncé dans les récits des prophètes et des saints de l’Ancien Testament se réalise dans la Nativité du Christ. L’annonce néotestamentaire de la naissance de Dieu dans le monde nous parle de la Vérité qui, dans le Seigneur Jésus, habite parmi les hommes. Les derniers évènements de l’histoire du monde et son avenircommencent avec la naissance du Fils de Dieu. La Nativité conduit l’histoire vers un accomplissement victorieux dans le Fils unique.

Les promesses du passé se sont réalisées dans la Nativité du Christ. Comme le prophète Moïse fut déposé, petit enfant, dans une corbeille, de même Dieu a prévu la crèche pour Son Fils. Comme le prophète David s’est réjoui devant l’arche d’alliance, de même le Seigneur a préparé la joie des anges et des bergers devant la naissance de l’enfant divin. De même que le prophète Elysée a guéri Naaman l’étranger, ainsi le dessein de Dieu le Père s’est révélé dans le salut accordé à tous les peuples à travers les tribulations de Son Fils.

Dans la fête de la Nativité, le présent a trouvé son accomplissement et sa véritable signification. C’est l’essentiel de la prédication apostolique. Pierre annonce notre communion avec la nature divine (Pierre 2, 1-4). Jacques nous parle «des dons excellents et des donations parfaites qui descendent du Père des lumières» (Jacques 1, 17). Paul est ravi jusqu’au paradis et entend des paroles ineffables (2 Cor. 12, 4). Dans l’enfant-Dieu nouveau-né, nous sommes déjà en communion avec Dieu, nous sommes honorés par ses dons indicibles, nous sommes devenus Ses concitoyens dans le Ciel.

Dans la Nativité du Christ, est manifesté l’avenir qui nous attend. Dans la seconde et glorieuse venue du Seigneur, la gloire suprême divine, la paix sur la terre et la bienveillance accordée aux hommes rempliront notre existence. Alors la maladie, le péché et la mort seront abattus. La nouvelle terre et le nouveau ciel nous appartiendront. Dieu sera « tout en tous » (1 Cor. 15, 28).

Bien-aimés dans le Seigneur, Frères et Sœurs, révérends Pères, prêtres, diacres, moines et laïcs, je vous félicite à l’occasion de la grande et salvatrice fête de la Nativité de notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus-Christ!

+JEAN,
Métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale,
Exarque du Patriarche de Moscou et de toutes les Russies
Edit your profile

YOU MAY ALSO LIKE

LEAVE A COMMENT